PICA

Pierre Tranchand, dit PICA, sera l'invité d'honneur du salon du Livre et de la BD 2016.
Il publie la série « Les profs » aux éditions Bamboo.

En savoir plus :

Né le 21 janvier 1953 à Saint-Etienne.
Après son diplôme d'architecte obtenu en 1977, Pica, de son vrai nom Pierre Tranchand, devient dessinateur professionnel de bandes dessinées en 1978. Il a publié près de 4000 pages dans divers journaux : Djin, Trio, Pistil, Formule 1, Pif, Tintin, Circus, Gomme, Triolo, Hello Bédé, Le journal de Mickey, Spirou, Chut ! Je lis, Bleu Blanc Foot…

Il a réalisé aussi de nombreux travaux publicitaires pour des grandes marques et chaînes de magasins (Les Gum's pour les Cafétérias Casino pendant 9 ans mais également pour le chocolat Poulain, Guy Degrenne, Air inter, etc…)

Toutes les semaines il collabore au Journal de Mickey où il anime Les Profs sur le scénario d'Erroc.
À ce jour la série Les Profs s'est vendue à plus de 4 600 000 exemplaires pour les dix-sept tomes depuis la sortie du tome 1 le 7 juin 2000.

La série a obtenu le «Prix Jeunesse 9/12 ans» à Angoulême en 2001 et a été nominée deux autres fois (2004-2005). Nomination aussi pour ce prix en 2003 pour l'album Les Babyfoots. En 1985 et 1986 les albums de Marine l'avaient été également, mais sans succès…
La série Les Profs a été classée «3ème BD préférée des adolescents» en janvier 2006 par les lecteurs du magazine Science et Vie Junior derrière Astérix et Lanfeust de Troy. Et en janvier 2007 3ème aussi, cette fois par les lecteurs du magazine Okapi, derrière Titeuf et Astérix …En 2008 les lecteurs d'Okapi ont classé la série «Meilleure série à gags» devant Titeuf, Kid Paddle, Le Petit Spirou, Gaston….

Un film d'une adaptation de la série Les Profs réalisé et écrit par PEF (Pierre-François Martin Laval) avec entre autres: Isabelle Nanty, Christian Clavier, François Morel, Kev Adams…(Film produit par UGC, TF1 et Canal +) est sorti en salle le 17 avril 2013.
Le film Les Profs avec 3 955 113 spectateurs a été le premier succès français de l'année 2013 !

Un second film « The Profs 2 » a été tourné de janvier à mars 2015 et est sorti le 1er juillet 2015. Celui-ci a aussi été un succès avec plus de 3 490 000 spectateurs.

Pica a publié à ce jour plus d'une cinquantaine d'albums chez différents éditeurs : Glénat – Hachette BD – Lombard – Dargaud – Soleil – Vents d'Ouest – Casterman – Bamboo – Clair de Lune.

Ses albums ont été traduits dans une quinzaine de pays.




Vincent GRAVE

Le format 21x29,7 a toujours été un espace de liberté. Choisir les lumières, les couleurs pour créer une ambiance.
Né en 1973, Vincent Gravé dessine depuis toujours. Pour lui, un livre est d'abord une histoire, une écriture, un rythme qui s'impose au lecteur. Celui-ci doit ressentir une émotion, en garder un souvenir qui l'accompagnera. De 1996 à 2003, Roughman intégré en agence, il en garde le goût du dessin vif. Depuis 2003, parallèlement à son métier d'enseignant et de roughman freelance, il délivre son univers dans ces diverses publications.

Monet – éditions Glénat - 2016
Camille Claudel – éditions Glénat - 2012
Fausse Route – éditions Les Enfants rouges - de 2008 à 2014
Il est mort le poète - éditions Les Enfants rouges - 2014
Jardins des vagabondes – éditions Cambourakis - 2014
Loin du mythe – éditions Carabas - 2007
Message d'hier – éditions FNAC - 2000
Monsieur Mouche – éditions Zanpano - 2007
Petites coupures - éditions Les Enfants rouges - 2009
Petits Polars (Les) – éditions Le Monde SNCF - 2015
Relayer – éditions Pointe Noire – de 2001 à 2006
Requiem pour un champion - éditions Les Enfants rouges – de 2009 à 2010





Claude PLUMAIL

Né en 1957, Claude Plumail débute dans les fanzines, puis travaille pour la publicité. Il assiste Julio Ribera sur Le Vagabond des Limbes, puis dessine Mythologias écrit par Pradier chez Zenda en 1993. Il anime Das Reich écrit par Rodolphe pour Soleil, puis débute Le Cybertueur en 1999 chez Glénat, sur scénario de Christian Godard. Il retrouve Pradier avec Le Sortilège des Rhûnes chez Albin Michel. De nouveau avec Christian Godard, il débute Dédales chez Glénat. Sous le pseudonyme commun Myrdyns, il écrit avec Pradier L'Epée noire de Pentaskelpour J.F. Martinez chez Albin Michel. Il travaille pour l'animation tout en poursuivant sa carrière de dessinateur.

BIBLIOGRAPHIE

Le vagabond des Limbes – Hachette - 1989 à 1996
Les intrépides – Vaisseau d'Argent - 1991
Le grand manque – Vaisseau d'Argent - 1993
Je suis un monstre – Glénat - 1993
Mythôlogias – Zenda - 1993
Das Reich – Soleil - 1996 à 1997
Zeugme – P&T production - 1997
Le Cybertueur – Glénat - 1999 à 2004
Le Sortilège des Rhûnes – Albin Michel - 2001 à 2003
Une folie très ordinaire – Glénat - 2004
Dédales – Glénat - 2007 à 2009
Résistances – Le Lombard - 2010 à 2014
Vivre libre ou mourir ! – Le Lombard - 2011
Les Taxis de la Marne – Bamboo - 2014
Charles de Gaulle – Bamboo - 2015
Livre d'or Grand Angle – Bamboo - 2015 2015






Renaud EUSEBE

Né en 1970, Renaud EUSÈBE se passionne dès l'âge de 5 ans pour la bande dessinée et sait déjà qu'il veut en faire son métier.
Après un bac littéraire et trois ans à l'école d'art graphique PENNINGHEN, il obtient finalement un diplôme d'art graphique au COPAG et collabore à quelques court-métrages d'animation en tant que décorateur. Ayant également suivit des cours du soir de bande dessinée à l'école DUPERRÉ, il est sélectionné à quatre reprises au concours graine de pro d'ANGOULÈME. Illustrateur sur le conte pour enfants « Le fier Forgeron » paru aux éditions « Un Autre Reg'Art » en 2007, il est le dessinateur de la série BD « La Rose et l'Aigle » dont le tome 1 est paru fin 2010.

BIBLIOGRAPHIE :

Aux éditions un autre Reg'Art :

LE FIER FORGERON (2007) (Scénario Daniel Boucard)

Aux éditions Fauvard :

LA ROSE ET L'AIGLE (Scénario Bruno Césard)
1. Vicomtesse (2010)
2. Citoyenne (2011)
3. Conspiratrice (2012)

LES CHATS DE CASANOVA (2013) (Scénario Nathalie Fauvinet)

Auto-édition :

SIGGUR SERVITEUR DE LA TERRE (2016) (Scénario Sylvie Eusèbe)




ERROC

Gilles Corre, alias ERROC, est né en 1961. Ses études brillantes le mènent à l'ANPE… où il travaille quelques temps, jusqu'en 1989. Il fait alors ses premiers pas dans le monde de la BD professionnelle et travaille aux éditions Vaillant (les éditeurs de Pif Gadget) pendant trois ans. Durant cette période, il dessine la série « Hercule » avec Yannick. Il rejoint alors Disney Hachette Presse où il commet des articles, des illustrations, des jeux et des scénarios mettant en scène les personnages Disney dans le Journal de Mickey. En parallèle, il collabore avec Achdé sur la série « CRS = Détresse », aux éditions Dargaud. En 1999 débute l'aventure des « Profs », dont il assure le scénario, avec son compère Pica au dessin. D'abord dans « le journal de Mickey », la série connaît très vite le succès en albums chez Bamboo. En outre, il anime, seul cette fois (dessin et scénario), les aventures de « Raoul et Fernand ». Dans un registre réaliste, il est également l'auteur du scénario du « Dessinateur ».

Bibliographie

« CRS = Détresse » Dargaud - 1994 à 1999
« Les aventures de Courtemanche » scénario – Dargaud - 1995
« Les Profs » scénario – Bamboo - 2000 à 2015
« Raoul & Fernand » Bamboo - 2001 à 2007
« Rob, Wed & Co » scénario du tome 3 – Bamboo - 2002
« SOS Shobiz » scénario – Bamboo - 2002
« Drôles de Pin-Up » scénario – Bamboo - 2004
« Les Musicos » scénario du tome 3 – Bamboo - 2006 à 2008
« Plans de carrière » scénario – Bamboo - 2006 à 2008
« Le Dessinateur » scénario – Bamboo - 2008 à 2010
« Les Profs refont l'histoire » scénario – Bamboo - 2008
« Les Amours compliquées de Roméo & Juliette » scénario – Bamboo - 2010 à 2011
« Les Nouvelles aventures de Dupa Grave et de la petite chatte Mimine » collectif – éditions de la Débrouille - 2010
« Les nouvelles aventures de Cubitus » scénario des tomes 7-8-9-10 – Bamboo - 2012 à 2015
« Magicland » scénario – Bamboo - 2012
« Boulard » scénario – Bamboo - 2013 à 2015
« Les Énigmes de Léo » scénario – Bamboo - 2013
« Hercule » scénario du tome 4 – Bamboo - 2013
« Polete » 2015




STEF

STEF est né à Amiens le 20 Janvier 1975 et vit aujourd'hui à Troyes dans l'Aube.
Dès son plus jeune âge, inspiré par les dessins animés et les BD Belges, STEF ne cesse plus de dessiner jusqu'à une première publication originale en 1989 alors qu'il n'a que 14 ans.
Sa curiosité le pousse à s'intéresser aussi au cinéma, à la littérature, à la musique. Les voyages en Europe et au Canada sont également source d'inspiration et d'émerveillement.
Après le baccalauréat, il s'éloigne un temps des arts graphiques au profit d'études de lettres.
En 1999, il se lance, à son propre compte, en tant qu'illustrateur.
Les productions se diversifient peu à peu.
Viennent ensuite les débuts en aquarelle, avec une première exposition en 2000.
L'expérience professionnelle s'enrichit dans la publicité et les illustrations pour les agences de communication.
En 2002, STEF se rend pour la première fois à Venise.
Cet évènement marquant donne de nouvelles orientations à son travail et inaugure de nombreux autres voyages en Italie.
Féru de musique classique, STEF propose aux éditions BDMusic un projet d'album pour la collection, combinant dessins, biographie et CD musicaux.
C'est « Tchaïkovski » en 2011, retour à la BD, mêlant narration traditionnelle et traitement graphique inattendu en aquarelle directe.
En 2010, STEF crée les Ateliers « STEF » où il propose des cours de dessin, d'aquarelle et de BD pour tous niveaux.
Ces cours, dont le succès va croissant, permettent à STEF de faire partager sa passion.
Les projets ne manquent pas : outre d'autres recueils de dessins, ce présent ouvrage sera suivi d'un album sur Hitchcock, à paraître dans quelques mois.

Retrouvez STEF sur le net : www.stef-illustrateur.com
ou sur Facebook : @stefillustrateur




Ned C

Né en 1977 à Orléans, Ned C est auteur de BD et illustrateur. Il officie principalement dans l'humour noir, satyrique ou bien absurde mais manie également un style plus réaliste lorsqu'il aborde des thèmes plus sérieux allant parfois jusque dans le gore ou l'érotisme.
Fondateur du fanzine Reukeutepeuh, auteur du recueil d'illustrations et BD humoristiques, « Boulodromes », il aime faire rire dans un monde qu'il juge bien trop souvent apathique.

Bibliographie :

« Boulodromes » (1ère édition chez YIL édition puis actuellement disponible chez Lulu.com)
« Reukeutepeuh ! » (Fanzine disponible chez Lulu.com. 5 numéros sortis)

A paraître prochainement :
« Doom Girls » chez Les Crocs électriques
« Max Hardkor » chez Spl'Art

https://www.facebook.com/NedC.BD/?fref=ts
https://www.facebook.com/REUKEUTEPEUH/?fref=ts




Andre AMOURIQ

André Amouriq est né en 1945 à Lyon. Sept ans plus tard, il découvre la bande dessinée. C'est son premier coup de foudre. Il commence à dessiner chez Lug en 1956, à l'âge de 11 ans. Désormais, il ne vit plus ou presque plus que pour son rendez-vous hebdomadaire avec les magazines Spirou, Tintin et Vaillant. Il est alors loin de se douter à la lecture du petit format mensuel Kiwi qu'il va faire ses premiers pas dans la bande dessinée dans ses pages, abandonnant ainsi le métier de photograveur. De 1980 à 1988, il réalise une cinquantaine d'épisodes des Aventures de Blek le Roc".

Bibliographie :

Kiwi – Lug - 1956 à 2002
Le Petit monde de Pétassine – Albin Michel - 1992
Bikers – Soleil - 1997
Le Mini-guide – Vents d'Ouest - 1999
Les Zypers – Bamboo - 2000
Les Prédictions de Nostra – Bamboo - 2002 à 2004
L'Auto école – Bamboo - 2004 à 2012
Dôjô, le temple des arts martiaux – Bamboo - 2007 à 2008
Gladiatorus – Bamboo - 2013 à 2014
Le Garde républicain – Hexagon Comics - 2015




Studio FGH EGOSCOPIC

Trois amis d'enfance, Jérôme Gorgeot, David Foissard et Olivier Husson, sont à l'origine de la belle aventure de Studi FGH.
En mai 2012, un petit nouveau « made in Champagne-Ardenne » rejoignait donc le vivier des publications BD, le côté inédit en plus, Egoscopic, ou les bulles de vies d'un collectif de dessinateurs… qui se dessinent.

Leur idée de base était de permettre au plus grand nombre d'auteurs, amateurs ou professionnels, de rejoindre l'initiative et d'alimenter l'ouvrage. Il leur a fallu créer une association, la faire connaître et constituer ce réseau. Cette aventure a été possible grâce à Facebook. La magie du bouche à oreille a très vite opéré sur le Web, puisqu'Egoscopic fédère à ce jour environ 70 artistes, et autant d'univers graphiques et d'états d'esprits différents. Certains dessinateurs associés viennent du cru, d'autres de Paris, de Lyon, de la Norvège, du Texas, d'Abidjan, d'Algérie, etc.
A raison de deux numéros par an, au fil des pages et des planches, les auteurs invitent les lecteurs à plonger dans leurs quotidiens, anecdotes et clins d'œil farfelus à l'appui. Quêtes d'inspiration ou conquêtes amoureuses, souvenirs d'une première dédicace ou d'un entretien d'embauche, hommages à leurs héros préférés, point de vue sur l'actualité, scènes de vie en tout genre, etc. Une sorte d'autobiographie humoristique, dont le 8ème opus, paru en novembre 2015, rassemble les histoires de 28 dessinateurs, et ne manque clairement pas de piquant !




Thierry BOULANGER

Thierry Boulanger est né le 14 aôut 1966, dans la Meuse. Quand il ne fait pas de la BD, Thierry exerce la profession d'éducateur spécialisé.
Parallèlement à la mise en place d'ateliers BD pour des enfants en difficulté, Thierry rejoint le milieu associatif en participant au Fanzine "Capsule de Champagne" pendant trois ans, de 2004 à 2007. Avec trois complices de cette expérience : Etienne M., Czek et Cyril Leclercq, il fonde le collectif "Bulles Brozzeurs" et publie "LE DERNIER DOMINO", aux éditions du Taupinambour, puis "LE ZOOGRAPHE" et enfin le collectif "SURF STORY" aux éditions "Atelier Bbz".
Quelques années plus tard, en 2009, avec Etienne M. et Yann "Czek" Barrière, Thierry crée les éditions "Fugues-en-Bulles" où il publie la collection des "Story" puis un ouvrage plus personnel "LA VIBRATION DU MONDE"...
Depuis qu'il a signé avec les éditions KOTOJI, Thierry a sorti 3 ouvrages : la réédition de "LA VIBRATION DU MONDE", "ACERE COMME LA DENT DU SERPENT" et "ET SI NOUS DEVIONS TOMBER ».

Bibliographie :

Le dernier Domino ( éditions du taupinanbour ) 2006
Le Zoograghe (ed. Fugues-en-bulles ) 2007
Surf Story (ed. Fugues-en-bulles ) 2008
La Vibration du Monde (ed. Fugues-en-bulles ) 2008
Solex Story (ed. Fugues-en-bulles ) 2009
Monster Story (ed. Fugues-en-bulles ) 2010
Tokyo Story (ed. Fugues-en-bulles ) 2010

Acéré comme la dent du Serpent ( Ed Kotoji ) 2011
La vibration du monde réédition ( Ed Kotoji ) 2011
Et si nous devions tomber… ( Ed Kotoji ) 2013
Petites histoires de la grande guerre ( Ed Kotoji ) 2014




Michel BURDIN

Autodidacte, sa passion pour la bande dessinée lui vient de l'enfance. Malgré des métiers éloignés du domaine artistique, il a fait de la BD son fil rouge. Souvent sollicité pour des publications professionnelles et des affiches, il prête aussi à l'occasion son coup de crayon à la presse locale. C'est en 2014 que tout démarre… Il participe à un tremplin qui lui permet d'exposer quelques planches d'un nouveau projet qui trouve son écho auprès d'un public très varié.

Surtout, c'est l'encouragement des auteurs professionnels qui le poussent à publier. Il rencontre alors l'enthousiasme de Y.I.L Edition et réalise en 2015 son premier album, « Les Gastéropotes », en tant que scénariste et dessinateur. Et l'aventure continue avec un tome 2, paru en mai 2016, toujours chez Y.I.L...













Philippe LUGUY

Né à Paris, le 29 novembre 1948, Philippe LUGUY est un autodidacte du dessin. Dès l'âge de 18 ans, il fait la connaissance de BONNET, PELLOS et GODARD qui le conseillent et l'encouragent. Après avoir publié quelques planches dans Cols Bleus, Frimousse, Princesse, il travaille pour les revues de petits formats, (Akim, Kiwi, Lancelot), ainsi que pour divers journaux : Fripounet, Formule 1, Ami-Coop, etc... En 1974, il crée Sylvio le Grillon dans le journal Pif, qui paraîtra jusqu'en 1982.
Son premier album, Cyril et le Château des Mille Diamants, sort aux Éditions Garnier en 1977. Puis il participe avec LE GUEN, GATY, DEYNIS et LENVERS, sous le pseudonyme de Five Star à la série Albator réalisée d'après une série T.V. (5 albums aux Éditions Dargaud de 1980 à 1981). Il travaille aussi pour la télévision française, en 1980, dans des émissions aussi diverses que l'Aventure des Plantes, avec J.P. CUNY et J.M. PELT, Espace Fabbri, avec Jacques FABBRI et Bernard MABILLE, les Tibères avec B. DEFLANDRE et P. VIALET, Thalassa, avec William GARIT et Georges PERNOUD, etc. Puis l'année suivante, il crée PERCEVAN dans le journal Gomme.

Prix

1985 : Prix "Betty Boop" du Meilleur Album Jeunesse au Festival de Hyères (Percevan)
1986 : Prix du Public au Festival de Belfort (Percevan)
1988 : Prix "Athis d'Or" du Meilleur dessinateur à Athis-Mons (Percevan)
1989 : Prix Jeunesse au Festival de Creil (Sylvio)
1990 : Prix du Public à St-Christole-lez-Ales (Karolyn)
1990 : Prix Jeunesse au Festival de Blois (Percevan)
1992 : Prix de la Meilleure BD enfant au Festival de Kokfijde - Belgique (Percevan)
2012 : Luguy 2012 de Saint Parres aux Livres





CZEK

Influences

Autodidacte, Czek produit peu mais s'attache à toujours rendre un hommage sincère (et humble) aux auteurs qui l'ont influencé tant graphiquement que narrativement et, s'il s'évertue à s'en détacher progressivement afin de tracer un sillon plus personnel, ses lecteurs sauront peut être reconnaître son goût pour le trait anguleux de Mike Mignola, pour la démesure de Jack Kirby ou encore pour la mise en page élaborée de Sergio Toppi. Soyez toutefois indulgents avec Czek car lui l'est rarement envers ses travaux…














Etienne M

Le bac A3 en poche, il enchaîne 7 années d'études bien denses : 2 ans de Beaux-Arts à Épinal, Deug Photo à Paris VIII en parallèle à 4 ans aux Arts décoratifs de Paris ; il en sort avec un diplôme de designer en mobilier en 1997.

1997 - Diplômé de l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs.
1994 - Deug Arts Plastiques, Option Photographie à l'Université Paris VIII.
1991 - Certificat d'Etude d'Arts Plastiques à l'école de l'image d'Epinal.
1989 - Bac A3 Langues, Philosophie, Arts Plastiques.

Côté infographie et illustration il a commencé tranquillement son activité d'illustrateur et d'infographiste, dès la sortie de l'ENSAD et s'est mis à son compte depuis 2000. Il a illustré dans des magazines informatiques (Avosmac, Opensource Magazine), des sites internet (http://www.cafepedagogique.net), (75cl.com), des plaquettes publicitaires pour Avène, A-Derma, Pierre Fabre, la Fondation de L'Atopie. Il a illustré quelques romans ados chez Averbode, des manuels scolaire pour Erasme-Hatier. Il travaille régulièrement sur la réalisation de logos, affiches, flyers… pour différentes entreprises et associations.
Côté peinture, Etienne M expose régulièrement depuis l'âge de 16 ans, entre une à 3 expositions par an, personnelles et collectives.
Enfin, côté bandes dessinées, de 2004 à 2010, il a publié les premières planches BD de « Feline & Bootix » dans Avosmac, de 2003 à 2007 dans les fanzines « Méthagène », « le Moine Mécréant » et « Capsule de Champagne ». C'est là qu'il rencontre Thierry Boulanger, Czek et Cyril Leclercq ; ensemble, en 2006, ils officialisent l'Atelier Bulles Brozzeurs ! Puis de 2008 à 2011, il gère Fugues en Bulles, épaulé par Jacques D Portes, Czek et Thierry Boulanger. C'est en janvier 2011 qu'il monte sa propre maison d'éditions BD : Objectif Mars.





Olivier ROMAC

Olivier Romac est un auteur et un illustrateur nancéien. Après divers travaux destinés à des expositions, il publie son premier ouvrage en 2011, UN AIR DE FANTAISIE chez KOTOJI Editions. Un ouvrage mêlant illustrations et textes inspiré par la fantasy et lʼArt Nouveau. En 2012 et 2013, il illustre deux nouveaux ouvrages sur le thème du Japon dans des styles radicalement différents. 2014, marque son retour à la fantasy en réalisant sa première bande dessinée "Brindille" pour les éditions Fugues en Bulles qui sera suivi de deux autres tomes.

Bibliographie

Livres illustrés :
Un air de fantaisie, Kotoji éditions, janvier 2011
La plus grande cuillère à riz du monde, Kotoji éditions, mai 2012
Nancy Kanazawa, Kotoji éditions, septembre 2013
Sous le cerisier des souvenirs, Kotoji éditions, février 2016

Bandes dessinées :
Brindille, éditions Fugues en bulles, septembre 2014
Brindille "Le monde caché", éditions Fugues en bulles, septembre 2015
Brindille "La princesse de feu", éditions Fugues en bulles, septembre 2016






« La Bande du 9 », c'est un site Internet regroupant en un seul lieu les acteurs et les besoins de la BD : la communauté du 9ème art.

Tout est parti d'une idée : la volonté de regrouper en un seul endroit les acteurs de la BD.
La solution, c'est ce site dédié au monde de la BD où chaque internaute peut trouver des réponses à ses besoins, quel que soit son rôle, son statut ou son style. Il peut naviguer d'une recherche à l'autre sans avoir à changer de site, ni de lieu d'information ou de consommation grâce à un esprit communautaire et à la participation de chacun. Ce site génère un réseau où les internautes sont actifs et partagent leurs connaissances, dans un environnement personnalisé : une seule interface regroupe les acteurs, les besoins et les solutions.

Autant d'acteurs et autant de besoins différents : comment peut-on répondre aux attentes de ces acteurs et par quels moyens ? « La bande du 9 » répond à ce défit par :

L'actualité de la BD.
Une boutique en ligne.
Un réseau communautaire pour partager les avis et dialoguer.
Un soutien aux projets en ligne, pour financer des projets et découvrir de nouveaux talents.
Un espace membres.
Des pièces uniques à acheter ou à vendre.
Un lieu de référencement des manifestations.

« La bande du 9 » c'est aussi la possibilité de mettre les internautes en relation avec des auteurs, des maisons d'édition, des professionnels du monde de la BD, pour réaliser des ateliers, des rencontres, des séances de dédicaces. Mais aussi les accompagner pour réaliser au mieux une campagne publicitaire, des dépôts de projet, la promotion de produits, etc.

« La bande du 9 », un puits de ressources BD, présent à Saint Parres aux Livres !

https://www.facebook.com/labandedu9/
http://www.labandedu9.fr/
















Richard BOHRINGER

Richard Bohringer sera l'invité d'honneur livre de Saint Parres aux Livres 2016.

Né en 1942 à Moulins, Richard Bohringer, père de l'actrice Romane Bohringer, est à la fois un acteur, un réalisateur, un chanteur et un écrivain. Il débute au théâtre à la fin des années 1960. Sa première pièce, Les Girafes, est produite par Claude Lelouch. Il intègre le monde cinématographique avec un premier film en 1970, La Maison de Gérard Brach.
Ce n'est qu'en 1972 qu'il obtient un rôle significatif avec L'Italien des roses. Mais c'est dans les années 1980 que Richard Bohringer, alors quadragénaire, s'impose véritablement, devenant l'un des acteurs français les plus marquants de cette période. D'abord en 1981, avec le film Diva de Jean-Jacques Beineix, puis avec de nombreux autres rôles qui lui vaudront notamment deux Césars, pour L'Addition (en 84) et Le Grand Chemin (en 87). On le remarque aussi bien chez Luc Besson (Subway), en 1985 que chez Gérard Jugnot (Une époque formidable) en 1991, confirmant ses talents de comédien ; il est également l'acteur fétiche de Jean-Loup Hubert, le complice de Jean-Pierre Mocky ou de son ami Bernard Giraudeau. En 1992, le père et sa fille Romane sont réunis par Claude Miller pour L'Accompagnatrice.
Dans les années 1990, après le film Tango en 1993, l'acteur se fait plus rare. Il se tourne dès lors vers la télévision avec la série Un homme en colère de 1997 à 2002.
Après l'écriture de romans, Richard Bohringer s'est également essayé à la chanson. Trois albums sont sortis entre 1990 et 2002.
En 2010 au Théâtre de l'Européen à Paris, il crée un spectacle seul en scène, adapté de son livre Traîne pas trop sous la pluie. Démarre alors une tournée de plus de 2 ans à la rencontre du public, devant lequel des histoires d'alcool, de voyages, d'Afrique, de femmes... En juillet 2011, il joue ce spectacle pendant le « off » du Festival d'Avignon.
En janvier 2013, il crée la pièce J'avais un beau ballon rouge, dans laquelle, pour la première fois, il partage la scène avec sa fille Romane. Un spectacle qui obtient un grand succès en tournée et à Paris, au Théâtre du Rond-Point. Parallèlement, il écrit et joue Voyages, un spectacle dans la continuité de Traîne pas trop sous la pluie

Bibliographie

« C'est beau une ville la nuit », Denoël 1988 - rééd. Gallimard, coll. « Folio », 1989.
« Le Bord intime des rivières », Denoël 1994 - rééd. Gallimard, coll. « Folio », 1995.
« Zorglub suivi de Les Girafes », théâtre, Denoël 1995 - rééd. Flammarion, 2009.
« L'Ultime Conviction du désir », Flammarion 2005 - rééd. J'ai lu, 2006.
Préface de « Noirs Blancs Beurs 1940-1945 : libérateurs de la France » de Charles Onana, Duboiris, coll. « Mémoires et archives », 2006.
« Carnet du Sénégal », illustrations de Virginie Broquet, Arthaud, 2007.
« Bouts lambeaux », édition CD/DVD, Arthaud, 2008.
« Traîne pas trop sous la pluie », Flammarion, 2009.
« Les Nouveaux Contes de la cité perdue », Flammarion, 2011.
« Quinze Rounds » Flammarion, 2016.




Yves DUTEIL

Yves Duteil est le petit-fils d'Eugène Jules Deutsch et d'Alice Pauline Hadamard. Jules Deutsch obtient en 1920, par ordonnance du président du tribunal civil de la Seine, que son nom soit remplacé par Duteil. Ses grands-parents maternels, Henry et Jeannette May, tenaient la bijouterie « Au carillon d'or » dans le 19e arrondissement de Paris. Yves Duteil est le petit-neveu du capitaine Dreyfus, à qui il a consacré une chanson (Dreyfus) sur l'album Touché.
En dehors de son œuvre musicale bien connue, Yves Duteil a été maire de la commune de Précy-sur-Marne de 1989 à 2014 et est également l'auteur de nombreux ouvrages.

Bibliographie

La Langue de chez nous (Éditions Nathan – 1987).
Les mots qu'on n'a pas dits (Éditions Nathan – 1987).
Prendre un enfant (Éditions Nathan - 1988).
Les mots qu'on n'a pas dits (Collection Arc en poche - Éditions Nathan - 1988).
Le Cirque (Éditions Nathan - 1990).
Pour les enfants du monde entier (Éditions Nathan - 1991).
Ma France buissonnière (Éditions de la Martinière - 1998).
Livre blanc pour y voir plus vert dans les forêts - Éditions Edisud - 1999.
Dans l'air des mots - 30 ans de chansons en images (Éditions de la Martinière - 2004).
Les choses qu'on ne dit pas (Éditions de l'Archipel - 2006).
La Petite Musique du silence, (Éditions Médiaspaul, 2014).




Thierry de CARBONNIERES

L'acteur Thierry de Carbonnières, l'ancien prof de philo de Plus belle la vie, se confie dans un livre sur « l'étonnante cruauté de son métier ».

Passé par le cinéma et le théâtre, Thierry de Carbonnières a aussi fait un détour par Plus belle la vie. Vous vous souvenez de Michel Fournier, le prof de philo du lycée Vincent Scotto ? Cet enseignant avait notamment été accusé d'avoir tué sa fille. L'acteur Thierry de Carbonnières a joué dans une quarantaine d'épisodes de Plus belle la vie. « Une expérience formidable », selon lui, en raison notamment de la rapidité des tournages du feuilleton. Et de son personnage aussi. « Au début, tout le monde l'aime, et puis petit à petit, à chaque fois qu'il entre dans une pièce, on se demande ce qu'il a derrière la tête. Je n'avais jamais joué de rôle de méchant avant. »
Dans Saluts et applaudissements, il dévoile « l'étonnante cruauté de son métier ». « Quand je lis des livres de comédiens qui parlent de leur métier, cela ne ressemble jamais à ce que vivent la majorité des acteurs, explique Thierry de Carbonnières. Ils expliquent toujours pourquoi tel ou tel film a été une expérience extraordinaire. Mais on peut aussi dire qu'on a fait un rôle pour payer le loyer. Et comment les acteurs sont écartelés entre l'espérance, le rêve de décrocher un grand rôle et la nécessité parfois de jouer des rôles que l'on n'aime pas. Cela m'est arrivé une fois, dans la pièce De si tendres liens, dans laquelle j'avais un petit rôle. C'était tellement dur que j'ai décidé de tenir un petit carnet pendant que je jouais. Et puis, j'en ai fait un livre. » Son objectif : témoigner de la dureté de son métier.

(extrait de Télé 2 semaines)





Marine BARON

Marine Baron a trente-trois ans et vit à Paris. Elle a été élève de l'École du Louvre, du CELSA et de Saint-Cyr. Officier de Marine puis élève-officier dans l'armée de Terre, elle a ensuite travaillé dans l'industrie. Elle est actuellement juriste et doctorante en philosophie à la Sorbonne.

Elle a écrit un récit autobiographique paru chez Denoël en 2009 : Lieutenante et la biographie d'Ingrid Bergman : Ingrid Bergman, le feu sous la glace, parue aux éditions Les Belles Lettres en 2015.

LIEUTENANTE, « Impact », Editions Denoël, Paris, 2009

INGRID BERGMAN, LE FEU SOUS LA GLACE, hors collection, Editions Les Belles Lettres, Paris, 2015











Orianne PAPIN

Orianne Papin vit à Fontainebleau où elle enseigne la littérature aux collégiens. En parallèle de son activité principale, elle a publié des chroniques littéraires durant quatre ans dans le magazine culturel Actualitté, avant de se consacrer pleinement à l'écriture fictionnelle (nouvelle, roman, poésie). Sa pratique du théâtre et de la danse, ses nombreux voyages, son goût pour les arts, l'actualité sociale et la psychologie viennent nourrir son univers romanesque et poétique.
Après avoir remporté plusieurs concours de nouvelle et de poésie, Orianne Papin a édité en octobre 2015 son premier roman, Demain, je meurs. Elle fait par ailleurs partie d'un collectif d'artistes, « Jeux de Dames », dans le cadre duquel elle a organisé en mars 2016 une exposition poétique en regard de sculptures. Durant l'été 2016, elle prépare la sortie d'un recueil de poésie ainsi que d'un recueil de nouvelles, à paraître prochainement.

BIBLIOGRAPHIE

« Demain, je meurs »
Premier roman publié en version numérique en juillet 2016 puis en version brochée en octobre 2015.
« Sotto voce »
Poème primé par les éditions Rêve d'Enfant en février 2015, à l'occasion de la 4ème édition du concours « Lettres d'Amours », parmi les six textes ayant obtenu l'unanimité des votes du jury.
« Les gens ordinaires »
Nouvelle publiée au sein du recueil 48 Heures pour écrire, 2ème édition sur le thème du Courage, éditions Édilivre, mai 2015, ISBN 978-2-332-93350-8 (pages 84-88), 21ème place sur 2101 à l'issue du concours.
« Gracile Infinitude »
Collection poétique d'haïku exposée dans les vitrines de Fontainebleau en regard des sculptures de Marielle Spalony et d'Agnès Bleicher, à l'occasion de la manifestation artistique « Jeux de Dames », mars 2016, à paraître prochainement au sein d'un recueil poétique.

« Demain je meurs »
On répète souvent qu'il faut croire en ses rêves... mais que se passe-t-il le jour où l'on comprend qu'il nous sera impossible de les atteindre ? Que deviennent les idéaux au fil des décennies ? L'heure du bilan et de la désillusion a sonné pour Pascal Mignard, Conseiller au Ministère de la Santé. Lorsqu'un quinquagénaire perfectionniste décide d'organiser son suicide, l'affaire est loin d'être gagnée d'avance. Sur fond de politique de santé publique, ce récit nous plonge, avec une tendre dérision, dans la crise existentielle d'un homme rongé par les névroses et les paradoxes. Et pourtant, la vie lui réserve encore quelques surprises... Sorti en édition numérique Kindle Amazon en août 2015, Demain, je meurs a immédiatement conquis les lecteurs : « une écriture vive et enlevée pour une histoire pleine d'humour grinçant et de poésie », « un roman court et original, drôle et attachant », « une superbe écriture, au rythme haletant et au style mordant », « un tableau très réaliste de notre société moderne », « une transformation psychologique totale », « une vraie leçon de vie agrémentée de délicieuses pointes d'humour. A lire absolument. »






Pascal BANCOU

Scénarii

1992 : Nestor Burma - Saison 2 - Episode 4
1995 : Sandra, princesse rebelle - Saison 1
1995 : L'Educateur - Saison 1
1995 : Nestor Burma - Saison 4 - Episodes 2 - 3 - 4 - 9
1997 : Mon amour
1997 : Nestor Burma - Saison 5 - Episode 3
1998 : L'Instit - Saison 5 - Episode 8
1998 : Jeudi 12
1998 : Margot des Clairies
1998 : Nestor Burma - Saison 6 - Episode 2
2000 : La Crim' - Saison 2 - Episodes 1 - 2 - 3
2001 : Papillons de nuit
2002 : L'Instit - Saison 8 - Episode 1
2002 : La Crim' - Saison 4 - Episode 3
2003 : La Crim' - Saison 5 - Episode 2
2006 : Nos années pension - Saison 1

Livres

« La perspective vénitienne » éditions Border Line.

A travers cet ouvrage délicatement ciselé, l'auteur joue avec le lecteur. Jeu de séduction ? Carte du tendre ? Jeu de dupe ? L'auteur évoque en aparté le jeu de l'oie : loi de l'amour vécu, dit-il. Chaque case, à toutes les étapes du récit, ouvre une perspective nouvelle sur l'amour, perspective en trompe-l'oeil propre à emmener le spectateur-lecteur dans un jeu esthétique autant que sentimental. Empruntez ce labyrinthe et laissez-vous guider dans le dédale des canaux vénitiens, de la Fenice au Pont des soupirs… A vous de jouer.





Elisabeth WEISSMAN

Diplômée de Sciences Po, Elisabeth weissman après avoir exercé le journalisme dans la presse nationale et magazine, se consacre désormais à l'écriture de documents et d'essais.
Auteure d'une douzaine d'ouvrages, elle a notamment publié "Les filles on n'attend plus que vous" (Textuel 1995) sur l'engagement des femmes en politique, "La nouvelle guerre du sexe" (Stock 2008), analyse économique de la marchandisation de notre intimité « La désobéissance éthique » enquête sur les phénomènes de résistance contre la dérégulation des services publics (Stock 2010) ainsi qu'une biographie de "Coco Chanel" (Libretto 2013). Elle retrouve avec "Lucie Dreyfus, la femme du capitaine" (Textuel 2015) l'un de ses thèmes de prédilection : l'inscription d'un destin dans l'Histoire, au croisement du singulier et de l'universel, interrogeant une certaine éthique de la responsabilité.

« Lucie Dreyfus, la femme du capitaine » éditions Textuel 2015
Nul n'ignore le nom d'Alfred Dreyfus, cet officier juif accusé à tort en 1894 de haute trahison, dégradé et déporté en Guyane. Mais qui connaît Lucie Dreyfus, sa femme ? Très rigoureusement documentée, l'enquête d'Élizabeth Weissman reconstitue de manière captivante le destin de cette jeune femme affrontant cette machination d'État sur fond d'antisémitisme et restée dans l'ombre jusqu'à aujourd'hui.

« Coco Chanel » éditions Libretto 2013
L'image du tailleur rose de Jackie Kennedy, maculé du sang de son époux assassiné, a fait le tour du monde. Il était signé Chanel. Comment une petite orpheline abandonnée par son père derrière les hauts murs d'un couvent est-elle devenue la célèbre Coco Chanel, à la tête " du plus grand empire constant par une femme " ?

« Flics, chronique d'un désastre annoncé » éditions Stock 2012
Les flics vont mal. Pris eux aussi comme tous les fonctionnaires de l'état dans la tourmente de l'entreprise de déconstruction lancée par l'équipe au pouvoir contre les services publics, mais avec ce paradoxe : alors que le pouvoir fait de la lutte pour la sécurité son fonds de commerce, il attaque de plein fouet les conditions d'exercice et la nature même des missions dévolues à la police républicaine.

« La désobéissance éthique » éditions Stock 2010
Ils sont enseignants, conseillers Pôle Emploi, postiers, électriciens/gaziers, forestiers, hospitaliers, psychiatres, chercheurs, magistrats, policiers… Ils ne feront pas le « sale boulot » qu'on exige d'eux depuis que Nicolas Sarkozy a lancé la plus grande opération de déconstruction et de privatisation des services publics jamais menée. Elisabeth Weissman revendique un regard politique sur la société.

« La nouvelle guerre du sexe » éditions Stock 2008
Le libéralisme économique a fait main basse sur notre sexualité. Sacrifiant notre libido sur l'autel de la flexibilité et de la précarité, il fait de notre capacité à aimer un loisir comme un autre et du sexe une pièce détachée, formatée et optimisée à coups de coachs et de sex-toys. Et si le sexuellement incorrect aujourd'hui, ce n'était pas de revendiquer la part de l'autre dans la relation amoureuse? L'amour comme lieu de résistance

« Un âge nommé désir : féminité et maturité » éditions Albin Michel 2006
Qu'est-ce qui fait que, à l'âge supposé de la « séniorité » tranquille, certaines femmes se donnent la chance de vivre leur ultime désir ? Libérées, pour la plupart, des contraintes familiales et des enjeux professionnels, conscientes de l'urgence du temps qui passe, elles ont l'audace d'entrer en toute lucidité dans une nouvelle ère amoureuse, érotique, artistique, intellectuelle. Régine Lemoine-Dorthois et Elisabeth Weissman mettent à nu une réalité nouvelle et dérangeante : la maturité chez la femme est un âge habité par le désir.






Gerald GUERLAIS et Benjamin DESMET

Gérald GUERLAIS

Gérald Guerlais est diplômé de l'Ensaama (Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des métiers d'Arts) en 1998.
Au gré des missions et des défis proposés, il officie comme décorateur couleur, chef décorateur couleur ou "visual development artist" dans le domaine de l'animation en France comme aux Etats-Unis.
Il a travaillé également dans le domaine du jeux-vidéos ludo-éducatif et de l'événementiel.
Il illustre de nombreux articles pour la presse adultes et la presse jeunesse en France, ainsi que des albums en France, en Angleterre et aux Etats-Unis.
En 2006, il a créé avec l'Artiste Daisuke Tsutsumi le label "Sketchtravel" qui a donné lieu à un ouvrage collectif éponyme, édité chez Le Chêne/Hachette en France, depuis traduit pour les Etats-Unis, l'Angleterre, le Japon et la Chine.
Depuis 2014, il rédige de nombreux articles pour le Magazine d'Art : "L'Oeil" dans la rubrique "Illustrations".
Gérald Guerlais est représenté en Angleterre et aux Etats-Unis par l'agence www.kidshannon.com
Ses travaux sont exposés dans la Galerie Arludik à Paris et Nucleus à Los Angeles.
Avec l'éditeur Troyen Benjamin Desmet, ils ont créé le personnage aubois Emeline, (à partir de 8 ans) dont les aventures sont déjà développées en 3 albums à ce jour.

Benjamin DESMET

Benjamin DESMET est dirigeant de l'entreprise auboise ACTUAL, spécialisée dans la cartographie illustrée de valorisation du patrimoine depuis 1988.
En 1995, Benjamin lance l'une des premières agence web de France et rencontre à cette occasion Gérald GUERLAIS avec qui il collaborera sur de nombreux projets. Le succès international du projet « Sketchtravel » (dans lequel Benjamin apporta son expertise digitale), confirmera son intérêt pour le monde de l'édition.
Amoureux du patrimoine au sens large, et par ailleurs soucieux de promouvoir l'image de la ville de Troyes et plus généralement du département de l'Aube dont il n'est pourtant pas originaire, Benjamin a fondé en 2014 les éditions ACTUAL KIDS et lancé un nouveau concept de contes pour enfants, basés sur des faits historiques et localisés sur des zones géographiques bien identifiées, avec pour ambition de créer des passerelles divertissantes vers l'appréciation du patrimoine local trop souvent oublié sinon sous-estimé…
C'est donc tout naturellement que les premiers pas de la nouvelle héroïne Emeline et son fidèle compagnon Inox, imaginés avec Gérald GUERLAIS, furent lancés sur le département de l'Aube, première étape d'un développement plus large, encouragé par de très bons retours et sur lequel Benjamin est impliqué avec passion.





Christophe CARLIER

Agrégé de lettres classiques et docteur ès lettres, Christophe Carlier enseigne pendant plusieurs années à la Sorbonne. En 1991, il soutient une thèse sur la mort dans les romans de Marguerite Duras. En 1998, il publie aux Presses universitaires de France un ouvrage sur Hiroshima mon amour, de Marguerite Duras et Alain Resnais.
Il participe à plusieurs dictionnaires et encyclopédies, dont le Dictionnaire de littérature, le Dictionnaire des œuvres littéraires de langue française et le Dictionnaire des lettres françaises. En 1992, il entre au service du dictionnaire de l'Académie française, où il contribue à la préparation de la neuvième édition, dont le second tome est publié en 2000. En 2010, dans Lettres à l'Académie française, il réunit une centaine de lettres de candidature, la plupart inédites, adressées pendant plus de quatre siècles au Secrétaire perpétuel par des prétendants illustres ou inconnus. On y trouve celles de Balzac, Lamartine, Dumas père et fils, Baudelaire, Verlaine, Zola et Lévi-Strauss.
Dans Des mythes aux mythologies et Les mythes antiques dans le théâtre français du XXe siècle, il étudie la persistance des mythes antiques dans la culture et la pensée modernes. Les grandes figures mythiques (en collaboration avec Bernard Valette) associe dans une même analyse des grandes figures de la mythologie classique, des héros historiques ou littéraires devenus mythiques et des icônes contemporains des arts et des médias. L'ouvrage réunit à ce titre Héraclès et Aphrodite, Cléopâtre et Don Quichotte, Frankenstein et Cendrillon, Tintin et Marylin Monroe. La Clé des contes met en lumière la composition et l'organisation du conte littéraire, qu'il soit merveilleux, fantastique ou réaliste.
En 2012, Christophe Carlier publie L'Assassin à la pomme verte. Ce premier roman met en scène la rencontre de deux étrangers dans un grand hôtel parisien de la rive droite. L'histoire se déroule en moins d'une semaine sous le regard d'un réceptionniste attentif et ironique. Ce livre a obtenu le prix du premier roman 2012, le prix du métro Goncourt, le prix des espaces culturels Édouard Leclerc-TV 7 jours et le prix des lecteurs de Notre Temps. L'ouvrage est republié chez Pocket en 2014. "Happé par Sempé", paru en octobre 2013, est à mi-chemin entre l'étude et la nouvelle. L'Euphorie des places de marché, publié en 2014 chez Serge Safran Editeur, est une comédie de caractères qui met en scène des personnages bousculés par la crise économique. Singuliers, paru aux Éditions Phébus en 2015, est une variation romanesque autour du théâtre.

Bibliographie

« Marguerite Duras, Alain Resnais, Hiroshima mon amour », Presses universitaires de France, 1994
« Les Mythes antiques dans le théâtre français du XXe siècle », en collaboration avec Philippe Grandjean, Hatier, 1998
« La Clé des contes », Editions Ellipses, 1998
« Le Roman naturaliste », Zola, Maupassant, Hatier, 1999
« Des Mythes aux mythologies », en collaboration avec Nathalie Griton, Editions Ellipses, 2008
« Lettres à l'Académie française », Les Arènes, 2010
« Les Grandes Figures mythiques », en collaboration avec Bernard Valette, Editions Ellipses, 2011
« L'Assassin à la pomme verte », Paris, Serge Safran éditeur, 2012 Prix du premier roman 2012
« Happé par Sempé », Paris, Serge Safran éditeur, 2013
« Singuliers » éditions Phébus, 2014
L'Euphorie des places de marché, Paris, Serge Safran éditeur, 2014, 190 p. (ISBN 979-10-90-17515-0)
Singuliers, Paris, Phébus, 2015, 128 p. (ISBN 978-2-7529-0992-3)






Stephanie HOCHET

Née en 1975 à Paris, Stéphanie Hochet est écrivain et journaliste culturelle au Jeudi du Luxembourg. Auteur de 9 romans dont Combat de l'amour et de la faim (Prix Lilas 2009), La distribution des lumières (Prix Thyde Monnier de la SGDL 2010) et d'un essai, Éloge du chat, Un roman anglais est paru chez Rivages en mai 2015. Ses livres sont traduits dans plusieurs langues.

Bibliographie

« Moutarde douce », roman, éditions Robert Laffont, 2001 ; Pocket, 2006
« Le Néant de Léon », roman, éditions Stock, 2003
« L'Apocalypse selon Embrun », roman, éditions Stock, 2004
« Les Infernales », roman, éditions Stock, 2005
« Je ne connais pas ma force », roman, éditions Fayard, 2007
« Combat de l'amour et de la faim », roman, éditions Fayard, 2009
« La distribution des lumières », roman, Flammarion, 2010
« Les Éphémérides », roman, Rivages, 2012
« Sang d'encre », roman, éditions des Busclats, mars 2013
« Éloge du chat », essai littéraire, éditions Léo Scheer, avril 2014
« Un roman anglais », roman, éditions Rivages, mai 2015
« Eloge du chat » éditions Rivages Poche et en librairie le 25 mai 2016






Lolita BEDIGIE-ROGER

Née en 1986, dessinatrice originaire de la ville de Châlons-en-Champagne comme un certain Cabu, Lolita a le crayon bien encré dans sa main gauche. Autodidacte, elle aime user du feutre et de l'aquarelle. Parfois même d'un peu d'acrylique. Amoureuse de Paris, des gens, de la vie et de musique passionnément, ses muses chantent ou sont de cette ville où l'on ne dort jamais. Influencée par Cabu évidemment, mais aussi par Sempé, Peynet, Zep ou même Margaux Motin, le trait se jette sur le papier avec une finesse souvent coloré d'un humour presque trash, se teintant parfois du rouge rebelle, du noir de la satire.

Fascinant de par son génie, délicat et bouleversant de fragilité, Serge Gainsbourg se fait muse d'un peu toujours sur le papier de Lolita.









Francois MENARD

Né le 1er avril 1980 à Tonnerre, François Ménard a une enfance et une adolescence ordinaire de bon élève. Il obtient son baccalauréat en 1998 et poursuit brillamment des études de génie mécanique et productique à l'IUT de Troyes jusqu'en… mai 2000 !
Une soirée ordinaire entre copains du même village… Il y eut la fête, la musique, le bruit, les lumières, la fumée, l'alcool, l'ivresse, puis… celle de la vitesse, sa griserie, de plus en plus rapide et… ce virage ! L'inconscience, l'hospitalisation, le coma et le désespoir de la plupart ! Et il y eut un réveil miraculeux, mais… tout était oublié, la parole, la marche, la mémoire et la conscience. Vint alors la reconstruction, faite de l'apprentissage des fondamentaux oubliés, de recherches minutieuses pour éclairer le passé et d'un long courage ! Prendre des notes pour ne plus oublier : un à un les calepins se remplissent, véritable fil rouge de quatre ans de volonté, de rage et d'espoir. La lumière est au bout du tunnel, mais que ce tunnel est long ! Un véritable casse-tête que cette originale démarche, provoqué par un ultime virage mal négocié et responsable de cette tête cassée.

De cette « expérience » sont nés deux livres :

Tournant Casse-Tête (éditions Excom' – 2014)
Autopsie d'une ombre (éditions Excom' – 2016) en exclusivité à Saint Parres aux Livres






Jean-Philippe BLONDEL

Jean-Philippe Blondel est né à Troyes en octobre 1964. Cet écrivain enseigne également l'anglais au lycée Édouard Herriot de Sainte-Savine, aux environs de sa ville natale.
Il mène en parallèle une carrière d'écrivain, en littérature générale comme en jeunesse.

Bibliographie :

« Accès direct à la plage », 2003, éditions Delphine Montalant
« 1979 », 2003, éditions Delphine Montalant
« Juke-box » (roman), 2004, éditions Robert Laffont
« Un minuscule inventaire », 2005, éditions Robert Laffont
« Passage du gué », 2006, éditions Robert Laffont
« This is not a love song », 2007, éditions Robert Laffont
« Un endroit pour vivre », 2007
« À contretemps », 2009, éditions Robert Laffont
« Au rebond », 2009
« Le Baby-sitter », 2010
« Blog », 2010
« Qui vive ? », 2010 (travail d'écriture d'après des photos de Florence Lebert)
« G229 », 2011, Buchet/Chastel
« (Re)play ! », 2011
« Et rester vivant », 2011 Buchet/Chastel
« Brise-Glace », 2011, Actes Sud Junior
« 6h41 », 2013, Buchet/Chastel
« Double jeu », 2013, Actes Sud Juniors
« Un hiver à Paris », 2014 Buchet/Chastel
« La Coloc », 2015 Actes Sud Junior
« Mariages de saison », 2016 Buchet/Chastel





Jean-Claude CZMARA

Ecrivain aubois du patrimoine, Jean-Claude Czmara est auteur d'une vingtaine d'ouvrages consacrés au patrimoine régional. Il est passionné de beaux livres et de la belle histoire : les templiers, la sculpture, les vitraux, les chapelles, la peinture, les abbayes, les châteaux, les souterrains… Il revisite également les contes et légendes de Champagne-Ardenne.
Il aime vulgariser ses sujets de prédilection auprès du plus grand nombre et partager ses découvertes pour faire prendre conscience à tous des trésors légués par nos ancêtres et qu'il faut à tout prix préserver. Une richesse inépuisable de savoir non délocalisable, un gisement d'emplois pour les métiers du bâtiment et du tourisme, tel est son credo.

Bibliographie

« L'Aube de l'apocalypse » éditions Fates 2000
« Aube insolite – Mystères de pierre » éditions Némont 2000
« Loukine, peintre russe devenu champenois » éditions Guéniot 2003
« Les templiers en Haute-Marne » éditions J-C Czmara 2005
« Bar sur Aube en Champagne » Collection Mémoire en Images 2005
« Troyes 150 ans d'histoire » Collection Mémoire en Images 2006
« Troyes de A à Z » 2008
« Contes et légendes de l'Aube » Collection Provinces mosaïques 2008
« Les métiers du feu en Champagne méridionale » Collection Parcours et Labeurs 2009
« Trésors et souterrains de l'Aube » 2009
« Contes et légendes de Champagne » 2010
« Bar sur Aube : regards croisés » 2011
« Châteaux de l'Aube » éditions du Pythagore 2011
« Les quatre frères Daymon » édition du Bout de la rue 2016





Laurence BARBAROT

« La graine au ventre » éditions Border Line

Rose, née d'une très jeune mère en 1896, a grandi en orphelinat. Pour autant elle n'a jamais cessé d'aimer sa mère et d'attendre sa reconnaissance. De mères en filles, cinq générations de femmes vont se succéder dans ce récit qui s'échelonne sur plus d'un siècle. En fil rouge : le rapport des femmes à la maternité, et en arrière-plan, l'évolution des mœurs et des codes qui gèrent nos sociétés modernes. Ni polémique ni politique, ce roman interroge le lecteur : quel est le sens du « droit des femmes à disposer de leur corps » en 2014 ?

« Le fil de l'araignée » éditions Border Line

« Je n'ai pas la prétention de raconter mon histoire pour ce qu'elle est, je ne suis qu'un grain de sable. C'est la Grande Histoire faite de millions et de millions de grains de sable que je veux mettre au centre de ce récit, et si l'expérience que j'ai vécue et partagée avec mes compagnons d'infortune permet d'en montrer l'effroyable et le merveilleux, je n'aurai pas perdu mon temps. »
Ainsi commence le livre-témoignage d'Yvette Lundy, résistante et déportée.
Quand éclate la seconde guerre mondiale, Yvette Lundy est institutrice à Gionges. Les accords de Vichy la révoltent autant que ses frères et sœurs. Tous s'engageront dans la résistance.
Arrêtée sur dénonciation le 19 juin 1944, elle est déportée à Ravensbrück, le camp de la mort lente, où elle connaîtra l'enfer. De ces onze mois marqués au fer rouge dans sa chair, Yvette Lundy fait un récit sans misérabilisme et ne s'interdit pas une dose d'humour et d'autodérision !
Cela fait maintenant plus d'un demi-siècle qu'Yvette Lundy va au-devant des jeunes avec la même passion et le même leitmotiv : témoigner de ce qui a été pour que cela ne soit plus. « Au-delà du devoir de mémoire, écrit-elle, je témoigne aussi pour que chacun reste vigilant à ce que cela ne se reproduise pas. La grande histoire a montré la faiblesse des hommes et leur perméabilité aux doctrines les plus fanatiques, les plus viles, les plus infondées pour peu qu'elles soient édictées par un esprit fort et manipulateur.»
A quatre-vingt-quinze ans, elle s'est attelée à l'écriture de cet ouvrage comme l'ultime étape de son engagement pour la liberté.




Philippe DIDIER

« Et faire taire les murmures du roc » éditions Border Line

Au début, il y a Maria et Jacques, l'amour et le désir d'enfant. Et puis vient Jérémy, l'enfant tant désiré : il est beau, il est fort, il est autiste. Et puis il y a Paula, jeune femme solitaire, empreinte du passé douloureux de ses ancêtres… Dans ce roman d'amour d'une sensibilité magistrale, s'entremêlent des vies contrariées : les coups du sort, la différence, l'exclusion, les espoirs déçus, les déchirures… La vie quoi. L'histoire se déroule dans les Ardennes, une terre marquée par les contes et légendes. Roc la Tour, sur les hauteurs de Monthermé, aux confluents de la Meuse et de la Semoy est un haut lieu du tourisme local mais pas seulement : ses colonnes rocheuses s'enracinent dans les générations qui ont vécu dans sa proximité. Faire taire les murmures du roc revient à conjurer une fatalité, à trouver le bonheur parce que l'amour transcende tout. Attention, c'est un livre beau à pleurer.









Mercedes DEAMBROSIS

Née en Espagne, Mercedes Deambrosis vit en France depuis l'âge de douze ans. Romancière et nouvelliste, elle construit une œuvre originale, entre violence et humour, très saluée par la critique.

Bibliographie

Un après-midi avec Rock Hudson (Buchet-Chastel) 2001
Suite et Fin au Grand Condé (Buchet-Chastel) 2002
La Promenade des délices (Buchet-Chastel) 2004
Milagrosa (Buchet-Chastel) 2005
La Plieuse de parachutes (Buchet-Chastel) 2006
Candelaria ne viendra pas (Éditions du Chemin de fer) 2008
Juste pour le Plaisir (Buchet-Chastel) 2009
Rien de bien grave (Éditions du Chemin de fer) 2009
De naissance (Editions du Moteur) 2010 (réédition en 2011 dans Six façons de le dire, ouvrage collectif (avec Nicolas d'Estienne d'Orves, Sophie Adriansen, Yasmina Khadra, David Foenkinos, Christophe Ferré), Editions du Moteur)
Le Dernier des treize (Éditions Labranche) 2013
L'Étrange Apparition de Tecla Osorio (Éditions des Busclats) 2014 - Prix du roman de Saint-Louis

Pitch :
À la périphérie d'une petite ville espagnole, entre le centre commercial et la campagne, les mentalités n'ont guère changé. Les vieilles rancoeurs politiques et familiales ont souvent été le seul héritage de ces familles modestes hantées par le souvenir d'une guerre civile d'autant plus prégnante qu'occultée. Ainsi lorsque Tecla Osorio, fille d'un ancien «rouge», a soudain disparu, les policiers n'ont pas vraiment cherché à élucider ce mystère. Et lorsque onze ans plus tard, par une froide soirée d'avril, elle apparaît à l'arrêt du car où on l'avait vue pour la dernière fois, le malaise grandit tant clans sa famille qu'au commissariat. L'étrange apparition de Tecla Osorio a la violence sourde et la tension des romans brefs de Gabriel Garcia Marquez. Dans une écriture au scalpel. Mercedes Deambrosis y trace le portrait cruel, souvent drôle, d'une société qui cultive plus volontiers la haine que la mémoire.





Gerard BLANC & Alain ASTAUD

Les États-Unis sont malades de leurs armes à feu. Chaque jour, 23 personnes sont victimes de meurtres par balles. Chaque tuerie de masse plonge le pays dans une émotion et une introspection abondamment relayées par les médias. Mais la polémique entre partisans d'un contrôle des armes et pro-guns a vite fait de s'enliser sous I'influence de la National Rifle Association (NRA). En attendant la prochaine tuerie...

Le Président Barack Obama décide donc de mettre fin à ce fléau. Mais il sait qu'il va se heurter à d'importants intérêts, à commencer par la NRA, le plus puissant lobby du pays. Aussi est-ce dans le plus grand secret qu'il fait préparer par ses plus proches conseillers, dont Gary Govern attaché à la sécurité présidentielle, un projet d'interdiction des armes, qui constituera une véritable révolution politique et culturelle. Parviendra-t-il à le mener à son terme ? Avec ce projet, n'est-ce pas tout simplement son suicide qu'il signe ?

Entre réalité et fiction, Citizen Gun, le premier livre du duo formé par Alain ASTAUD et Gérard BLANC, présente un miroir de Ia démocratie américaine en proie à une violence cancéreuse.







Xavier CARON

Né le 6 mars 1959 à Charleville-Mézières dans les Ardennes, Xavier Caron fait ses études à Reims et s'installe en 1990 comme médecin généraliste à Troyes. Amateur de musique, il fait partie de groupes de jazz ou de rock qui se produisent dans l'aube. Passionné de littérature, de photographie et d'histoire, son premier roman policier parait fin 2015. Sous le titre « Trois heures », l'auteur mêle une intrigue contemporaine à l'histoire de Troyes au XVIème siècle.

BIBLIOGRAPHIE

TROIS HEURES roman policier. Paru le 31.12.2015. Editeur : Edilivre.
















Bernard PHARISIEN

Né en 1938 à Essoyes, Bernard Pharisien a effectué ses études dans l'Aube (cours complémentaire de Bar-sur-Seine, lycée de garçons, puis école normale d'instituteurs de Troyes.) Sa carrière d'enseignant s'est déroulée en Seine-et-Marne (Sourdun, Soisy-Bouy et Melun où il fut directeur d'école d'application de 1972 à 1993, date de son départ à la retraite.) Depuis maintenant 18 ans, l'ancien enseignant-formateur est devenu chercheur et écrivain... mais également conteur.

Auteur de huit livres publiés aux Editions Némont à Bar-sur-Aube : Célébrités d'Essoyes [1998] L'exceptionnelle Famille Hériot [2001] Pierre Renoir [2003] Victor Charigot, son grand-père [2007] Quand Renoir vint paysanner en Champagne [2009] Bornibus le Champenois [2011] Renoir de vigne en vin à Essoyes [2012] et Gabrielle d'Essoyes [2014] il a également participé à la rédaction du catalogue de l'exposition Renoir / Renoir organisée conjointement par la Cinémathèque française et le Musée d'Orsay [Éditions La Martinière – 2005.] Par ailleurs, il figure parmi les auteurs de Lieux Renoiriens [Presses universitaires de la Méditerranée – 2011] un ouvrage collectif consacré au cinéaste Jean Renoir rédigé sous la direction de Frank Curot, Professeur émérite de l'Université Stendhal Grenoble III. Enfin il fait partie des 36 auteurs qui, sous la direction de Michel Guillard et Pierre-Marie Tricaud, ont contribué à la rédaction d'un ouvrage collectif conçu et réalisé pour appuyer l'inscription des coteaux, maisons et caves de la Champagne au patrimoine mondial de l'UNESCO intitulé : Encyclopédie des caves de Champagne [Yvelinédition – 2014.]

Ses productions, les résultats de ses recherches sont désormais mentionnés dans la plupart des publications consacrées aux Renoir : le Renoir d'Anne Distel [2009] le catalogue de l'exposition Renoir au XXe siècle [2009] celui des Renoir de la collection Barnes aux États-Unis [2012,] ainsi que le Jean Renoir de Pascal Mérigeau [2012, Prix Goncourt de la biographie] par exemple. En 2014, il a contribué au film documentaire réalisé par Catherine Aventurier dont plusieurs séquences ont été tournées à Essoyes : Le génie des Renoir de père en fils [diffusé sur la chaîne France 5, le 13 avril 2014.[

Rédacteur de l'unique biographie du comédien Pierre Renoir, Bernard Pharisien a également contribué à enrichir les chronologies consacrées au peintre [Pierre Auguste] et au cinéaste [Jean Renoir.] Dans la préface de Quand Renoir vint paysanner en Champagne, Anne Distel, Conservateur général du patrimoine honoraire souligne qu'il "a su renouer le fil d'une narration commencée par Jean Renoir avec l'aide de sa chère Gabrielle [...] Depuis de longues années déjà, il est celui qu'on interroge lorsqu'il s'agit d'éclaircir un point encore obscur des séjours de Renoir à Essoyes. Sa connaissance intime et irremplaçable des lieux et des gens, alliée à sa patience et à son goût pour l'érudition appliquée à l'histoire locale, a largement contribué, à travers ses publications, à mieux faire connaître ce milieu champenois que le peintre, Limousin d'origine, Parisien dès l'enfance, avait finalement adopté [...] Que Bernard Pharisien soit remercié de ses minutieuses recherches, de son enthousiasme communicatif qui aident tous ceux qui aiment Renoir à le mieux comprendre."

Petit-neveu de Gabrielle [le plus illustre des modèles de Pierre Auguste Renoir] Bernard Pharisien est par ailleurs un acteur du tourisme aubois en milieu rural. Il fait partager gracieusement aux visiteurs et aux touristes qui se rendent à Essoyes l'intérêt qu'il porte à son village natal. Les diverses initiatives qu'il anime depuis seize ans ont attiré dans le village, depuis leur création, plusieurs milliers d'amoureux du patrimoine. Ses désormais célèbres promenades contées nées en 1999 [Les matinales] qui attirent chaque année dans le village un auditoire attentif ont valu à leur initiateur d'être proclamé lauréat des Bravos de l'accueil 2001 pour la région Champagne- Ardenne. La 18e édition aura eu lieu du 1er juin au 31 août 2016.




Pierre GOLIOT

« Je marche » éditions Border Line

On ne résume pas les textes d'un poète ni les œuvres d'une artiste. L'auteur et l'artiste nous invitent à une déambulation. Ils le font par une mise en page soignée, une iconographie riche, des mots à prendre par petits bouts en suivant un garçon de fil qui capte les regards ardents portés par les vents. Et une fille aussi, petite princesse détachée qui du rire à l'ampleur est une fibre qui vibre. En une quinzaine de textes ciselés, Pierre Goliot nous emmène « si haut », jusqu'à « dompter les planètes ». Et cela marche, on suit, le lecteur irait bien « souffler sur des cils » ou « glisser sur des cordes ». Mais comment décrire de la poésie ? Le mieux est de s'immerger dans ce livre, d'en dérouler les fils.












JosE HUGIN

« L'affaire Philippe Bertrand » éditions Border Line

Il y a quarante ans, le 30 janvier 1976, le rapt suivi du meurtre du petit Philippe Bertrand, à Troyes, a marqué la société française de façon indélébile. D'abord, parce que la mort d'un enfant soulève une émotion universelle. Ensuite parce que la personnalité trouble du tueur, cynique et manipulateur, a suscité une indignation unanime et ajouté l'horreur à la stupeur. On criait vengeance, on réclamait « sa tête ». En effet, la guillotine était encore en vigueur en France bien que ses détracteurs fussent de plus en plus nombreux à demander l'abolition de la peine de mort. Patrick Henry pouvait-il espérer, pour ce crime sordide que ne justifiait que l'appât du gain, échapper à la mort par décapitation ? Ne déclarait-il pas lui-même devant les caméras : « Celui qui a fait ça mérite la peine de mort.» ?











Lou VERNET

Dix ans dans les arts graphiques, ouvrière brocheuse en imprimerie, façonneuse chez un éditeur en papeterie de luxe, maquettiste traditionnelle chez un éditeur de livres vinicoles puis maquettiste PAO au service d'une Mairie et en imprimerie, éducatrice spécialisée en foyer de jeunes majeurs, hôtesse Standardiste dans une clinique psychiatrique privée, et … 1001 petits boulots : chauffeur pour particulier, agent administratif dans un OPCA, livreuse de repas à domicile chez les personnes âgées, enquêtrice pour Chantelle, caissière, intérimaire plus, plus, plus, animatrice en centre de loisirs et sur les stands du Mondial de l'Auto, préparatrice de plateaux repas à Roissy CDG, opératrice de saisie, vendeuse en billetterie FNAC ou en poissonnerie sur les marchés, VRP exclusif à France Loisirs… Lou Vernet est aussi et avant tout un écrivain !

2002 « Passionnante » : roman autobiographique, sorte de dépucelage nécessaire vers une écriture moins nombriliste… Jamais édité et c'est tant mieux !
2002 « On a tous une histoire à raconter » : œuvre sociale largement inspirée de mon activité d'Educatrice Spécialisée…. Témoignage !
2003 : « Etats d'âme » : récit psycho généalogique d'une famille d'après 9 courts portraits incisifs…. Tout dans l'économie de mots !
2003 « En t'attendant » : déclinaison de l'attente dans un désert amoureux…Sentimental ! A reçu la bourse découverte du CNL de Paris en Juin 2004 !
2004 « Le point de vue de Dieu » : du coup de foudre à la séparation…Romanesque !
2005 « Demande et il te sera donné » : parcours initiatique entre Paris et la Mauritanie… Autofiction !
2006 « La femme enfant » : huis clos dans une clinique psychiatrique….Violent ! Publié via Amazon en 2015
2007 « J'irai gravir le Kilimandjaro » : de la désespérance amoureuse à l'ascension personnelle… Initiatique !
2007 « Après la guerre » : anthologie autobiographique… A ne jamais paraître !
2008 « Ne m'oublie pas » : 24 heures dans la vie d'un photographe… Visuel .Publié en 2015
2016 « G comme gratitude » Abécédaire léger, insolite et impertinent !




Thierry DUFRENNE

Thierry Dufrenne est né le 8 octobre 1964 à Montcy-Notre-Dame dans les Ardennes. Après un baccalauréat scientifique, il suit des études paramédicales à Reims, où il vit, et travaille en radiologie depuis presque trente ans. Fasciné par l'exploration du corps humain et le monde médico-judiciaire, il y contribue par sa profession et y trouve une source inépuisable d'inspiration.
« 7 morts sans ordonnance » est publié en mai 2012. Même si la ville de Reims n'est pas directement citée, le lecteur pourra reconnaître certains décors et se promener bien au-delà des locaux du C.H.U autorisés au public.
La fièvre de l'écriture ne le quitte pas. Il rechute en mars 2013 avec « Effets secondaires ». Toujours situé dans un cadre médical ce très court roman remet en scène certains personnages de 7 morts sans ordonnance et sera le pilote de la suite du « Labyrinthe de Darwin » (sortie septembre 2013).

« 7 morts sans ordonnance » - éditions Ex- Aequo
« Effets secondaires » - éditions Ex- Aequo
« Le labyrinthe de Darwin » - éditions Ex- Aequo
« La Némésis de Darwin » - éditions Ex- Aequo
« Course folle » - éditions Ex- Aequo
« Le syndrome du crocodile » - éditions Ex- Aequo







Christian KRIKA

Présent seulement le dimanche 6 novembre

Christian Krika est né à Bar-le-Duc en janvier 1961. Il a suivi des études de comptabilité et est entré à la Direction Territoriale du Nord-Est. Son travail consiste à participer à l'éclusage des bateaux et à l'entretien des digues sur les secteurs auxquels il est affecté. Il aime les longues promenades dans la campagne qui sont souvent pour lui source d'inspiration. Il aime aussi le jardinage… Il écrit depuis toujours mais son premier livre, « le grand hiver », a été publié en 1998…

« Le grand hiver »
« Les marais sauvages »
« Le domaine des Hautes-Terres »
« Les chemins de l'espérance »
« Le mystère des trois flambeaux »
« L'énigme du chevalier de l'apocalypse »
« La légende du cimetière maudit »
« Le couloir du diable ».
« Gweg face aux Compagnons de la Mort »
« Gweg et l'enveloppe mystérieuse »
« Un jour, peut-être… »

Dans tous les romans de Christian Krika, les personnages principaux sont, en général, bien plus entreprenants et beaucoup plus hardis que ne le serait sans doute l'auteur, même si celui-ci a été confronté aux situations qu'ils rencontrent.






Lyliane MOSCA

Journaliste retraitée de l'Est Eclair, elle assure toujours la chronique littéraire dans ce journal et couvre quelques articles culturels.
Après un premier roman édité à compte d'auteur, les Editions De Borée ont publié son premier roman de terroir « Les gens de Laborde » qui fut récompensé par le prix littéraire du Conseil Général de l'Aube.
Six livres ont suivi dans la même collection. Ils racontent la région sur fond d'intrigue mystérieuse et de suspense.
L'avant dernier « « La Villa Amarante », est publié aux Presses de la Cité.
Le dernier « Les amants de Maulnes », a été publié en avant première chez France Loisirs en février 2016. Il paraîtra aux Presses de la Cité en janvier 2017.
Passionnée de théâtre, comédienne amateur depuis plus de trente ans, la romancière joue la comédie au sein de la Compagnie Guillemigelé de Creney dans l'Aube qui se produit dans le département et au théâtre de la Madeleine à Troyes.

2008. La consolation. La Société des écrivains. A compte d'auteur.
2009 : Les gens de Laborde. Editions De Borée (Edition nationale)
2010 : Les amants du Moulin. Editions De Borée
2011 : La fille de la Buissonnière. Editions De Borée
2012 : La dame de Champbrise. Editions De Borée (et France Loisirs)
2013 : Un parfum de Trahison. Editions De Borée
2014 : Une femme en mauve. Editions De Borée (Collection Terres de Femmes)
2014 : La malédiction de Bois d'Orville. De Borée.
2015 : La Villa Amarante – Presses de la Cité
2016 : Les amants de Maulnes
2016 : Quatre contes de Noël




Leo LAMARCHE

Nouvelliste et rédactrice pédagogique, Léo Lamarche dirige également le comité de lecture de Nouvelle Donne ainsi que la chronique Lectures Jeunesse de l'Est-Éclair et Libération Champagne. De ses années d'enseignement, elle a conservé la plaisir de raconter des histoires aux enfants. En relisant les faits divers, elle s'interroge sur la nature humaine tandis que son alter ego, Adam, explore d'autres possibles.

« Leçons de Ténèbres », éd. Noir Délire, 2003 (Nouvelles noires) réédité cette année éd. Mythologica, collection Alternatives
« Enfanticides », éd. l'Embarcadère, 2006 (Nouvelles noires)
« Nouvelles urbaines », éd. Mot à Mot, 2006 (Nouvelles noires)
« Nous sommes tous des assassins », éditions Souffle Court, juillet 2013 (Nouvelles noires / polar)
« Mal de Mère », Éditinter, 2005 (roman)
« Kyra », éd. les 400 coups, Coups de tête, 2008 (roman SF)
« Macadam Blues », les 400 coups, Coups de Tête, 2010 (roman noir)

25 dramatiques policières créées pour Radio-France Bleu, 2008/2009
Une centaine de nouvelles noires, polar et fantastique publiées dans des anthologies collectives ou sur Internet (site Infini, Rayon Polar et autres…)
Cinq nouvelles à paraître éd. Mythologica, collection Alternatives.

Littérature jeunesse
« Sale Temps pour vivre », Les 400 coups, 2008 (recueil nouvelles noires)
« Contes et légendes du Loup », Nathan, 2004
« Contes et légendes des sorcières », Nathan, 2007
« Contes du diable Vauvert », Tome 1, « Le diable au corps » et Tome 2 « Démons et merveilles », Oskar éditions, 2011
« Les Larmes de Psyché », Nathan, 2007 (roman mythologique).
« Érec et Énide et autres récits de chevalerie », Hachette, Livre de Poche Jeunesse, 2010
« Farces, de Maître Pathelin à Sganarelle », éd. Hachette, Livre de Poche Jeunesse, 2011
« Un fil à la patte », de Feydeau, éd Carrés Classiques, Nathan, 2012, édition critique.
Collection Lire en Français facile, Hachette, 10 titres parus.
« Je ne t'oublierai jamais », Edilivre, août 2013 (novella)
« Anthologie du slam », éd. Carrés Classiques Nathan, 2013
« Sami a dex poux », éd. Hachette jeunesse 2015
« Sami sous la pluie », éd. Hachette jeunesse 2016

Publications à venir :
« Le diable en Othe », éd. Volubilis, nov 2016.




Marie-Josee AMBARD

Présente seulement le samedi 5 novembre

Marie-Josée Ambard enseigne pendant plus de 30 ans à des enfants de 6 à 12 ans. Après son précédent opus ; « Réussir en mathématiques à son rythme » chez Armand Colin, cette jeune retraitée a le plaisir de présenter trois livres de littérature pour enfants : « L'œil curieux de Mathieu », « Domi croque la vie », « Paul-Arthur raconte ses aventures ».
Les récits contenus dans ces livres, tout en amusant les jeunes enfants, leur donneront aussi matière à réflexion ! De plus, au fil des pages, les jeunes lecteurs seront invités à dessiner, à donner leur avis. Bref, vous l'avez compris : il y a de l'interactivité entre le héros et le lecteur ! Ces trois livres ont été testés pendant les huit dernières années d'activité de l'auteur car comme le souligne Marie-Josée Ambard : « Rien n'est plus merveilleux mais aussi impitoyable qu'un public d'enfants » !

« Réussir à son rythme en mathématiques » 1998 Armand Colin
« L'œil curieux de Mathieu » 2006 Snai
« Domi croque la vie » 2010 Snai
« Paul-Arthur raconte ses aventures » 2010 Snai
« Des histoires et des activités pour les quatre saisons » Snai 2013
« Mieux ou moins bien pour les enfants ?»
« Au temps de mes grands-parents, c'était comment ? »






Nathalie LOMBARD

Pour Nathalie Lombard, l'art est essentiel, une façon de vivre, de regarder le monde, de le sentir, d'aimer, de penser. Sans art pas de salut ! Pas de poésie, pas de gaieté, pas d'émotions.
Enfant, elle était assez solitaire, elle passait de longues heures à dessiner mais surtout elle était bibliophage. Inscrite à la bibliothèque municipale de sa commune, elle a commencé par dévorer les livres de la bibliothèque rose, puis verte, sans compter les bandes dessinées, et plus tard les romans.
Elle écrit et peint depuis de nombreuses années et a toujours été habitée par des histoires et des images. Jusqu'à présent elle n'accordait que peu de place à sa vie artistique, elle la vivait sur la pointe des pieds et en parallèle d'une vie professionnelle bien riche, notamment en rebondissements. A présent, elle vit tout proche de Dijon, avec son mari et ses enfants, où elle exerce le métier de commerçante. Encouragée par mes proches, elle met plus d'énergie (et de travail) à la concrétisation de ses projets.
Aujourd'hui, elle peint au gré de sa fantaisie (et de certaines commandes) et elle écrit des petites histoires drôles pour les enfants, même et surtout si le sujet ne l'est pas, ainsi que des petites histoires pour adultes moins légères, mais dans tous les cas le maître mot est le plaisir : plaisir d'être lu, de créer, de rêver, de partager, de rencontrer.

« Le mystère du grenier »
« Les aventures de Paul et Lilas : Panique à la ferme ! »
« Au secours mes parents sont bio, zen et sans gluten ! »
« Tout ça pour un appareil dentaire ! »




Christian MORIAT

Présent seulement le samedi 5 novembre

Fils de bonnetier et petit-fils d'un Directeur de Forges à Bar-sur- Aube, Christian MORIAT est né dans l'Aube, à Vendeuvre-sur-Barse. Il a grandi entre un père violoncelliste et une mère, peintre et pianiste, à leurs heures. Après une scolarité qui a fait parfois le désespoir de ses parents, Christian MORIAT finit par devenir Instituteur puis Directeur d'Ecole. Ce qui ne l'empêche pas de se consacrer au spectacle vivant. En effet, de l'écriture en passant par le jeu et la mise en scène, il aime à monter lui-même ses spectacles, et ce, de A jusqu'à Z. L'ancien Président du Groupe Théâtral de Champagne qu'il a été, travaille sur commande, dans des domaines aussi variés que le Son et Lumière, le Théâtre, le jonglage, la magie ou l'animation de rue. Il intervient également auprès des MJC ou bien travaille pour le compte d'intermittents, qu'il accompagne dans la création de leurs spectacles ou pour des compagnies de théâtre professionnelles ou amateurs. Ses sketches sont joués actuellement lors des matinales de Radio France (France Bleu). Enfin, il affectionne l'écriture poétique et le roman, qui lui valent d'être parfois lauré lors de divers concours organisés en France ou dans les pays francophones.

Romans :

« L'école dont l'instit est un cancre » (2 vol.) (édit. Praelego)
« Lucile Galatte ou le temps des gauloises bleues » (édit.Velours)
« Le bal des Pourris » (auto-édition)
« Popaul »
« Sacré Popaul »




Geraldine COLLET

Née à Paris en 1975, elle étudie l'histoire contemporaine et devient professeure. Elle enseigne durant quatorze ans en Seine-Saint-Denis puis dans l'Aisne , à Saint-Quentin, où elle se consacre aujourd'hui pleinement à l'écriture.. Principalement auteure jeunesse, elle a publié une soixantaine d'albums dont certains ont été traduits en chinois, coréen, anglais, espagnol, arabe, portugais, néerlandais ou encore en italien.

Bibliographie

« 1, 2, 3 princesses tome 6 », « L'école des princesses », illustrations de Line Paquet, éditions Play Bac, 2016
« A comme Apprendre », illustrations de Serge Dutfoy, préface de Yves Duteil, Mairie de Saint-Quentin, 2016
« Je veux un animal ! » illustrations de Marie-Anne Abesdris, éditions Frimousse, 2016
« Attends Groloulou ! » illustration de Sébastien Chebret, éditions Lito, 2016
« 1, 2, 3 princesses » tome 5, « La bague magique », illustrations de Line Paquet, éditions Play Bac, 2016
« L'abécédaire merveilleux des princesses », illustrations de Line Paquet, éditions Play Bac, 2015
« 1, 2, 3 princesses » tome 4, « Le monstre des neiges », illustrations de Line Paquet, éditions Play Bac, 2015
« 1, 2, 3 princesses » tome 3 « L'invité fantôme », illustrations de Line Paquet, éditions Play Bac, 2015
« Ceux qui lisent », illustrations de Sébastien Chebret, éditions Philomèle, sept 2015
« La rentrée de Groloulou », illustrations de Sébastien Chebret, éditions Lito, sept 2015
« La petite faim de Groloulou », illustrations de Sébastien Chebret, éditions Lito, sept 2015
« 1, 2, 3 princesses » tome 2 « Les lettres volées », illustrations de Line Paquet, éditions Play Bac, juin 2015
« 1, 2, 3 princesses » tome 1 « Contre le dragon », illustrations de Line Paquet, éditions Play Bac, juin 2015
« Quel caractère ! », illustrations de Sébastine Chebret, éditions Les 400 coups, mai 2015
« Groloulou à la ferme », illustrations de Sébastien Chebret, éditions Lito, avril 2015
« Les graines magique de Matisse », illustrations de Serge Dutfoy, éditions Philomèle septembre 2014
« 1,2,3 crotte alors ! », illustrations d'Eric Gasté, éditions de l'Elan vert, septembre 2014
« Où es-tu ? », illustrations de Claire Garralon, éditions Philomèle, septembre 2014
« Une mamie en or », collection Ribambelle, éditions Hatier, mars 2014
« A l'école les poussins », illustrations de Coralie Saudo, Les 400 coups, 2013
« Suis-moi », illustrations de Claire Garralon, éditions Philomèle, 2013
« De toute les couleurs », illustrations de Claire Garralon, Philomèle, 2013
« Mouettes, les vacances », illustrations de Caroline Pistinier, 2013
« Jojo, papa coq », illustrations de Max Luchini, Editions Amaterra, 2013
« Défends-toi », illustrations de Mélanie Allag, Les éditions de l'Elan vert, 2013
« Brr, il fait froid », illustrations d'Aurélie Abovilier, Editions Amaterra, 2013
« Un pour tous, tous poussins », illustrations de Coralie Saudo, Les 400 coups, 2012
« La rentrée de Jacotte », illustrations d'Estelle Billon Spagnol, Hélium, 2012
« La petite liseuse », illustrations de Yannick Thomé, Editions Gargantua, 2012
« La poire en deux », illustrations de Yannick Thomé, Frimousse, 2012
« Okimdam, l'oiseau auquel il manquait une case », illustrations de Jessica Lisse, Thierry Magnier, 2012
« Abécédaire des belles choses à faire », illustrations de Nicolas Gouny, Editions Escabelle, 2012
« Tranquille ! », illustrations de Tious, Frimousse, 2012
« Tous ensemble ! », illustrations de Coralie Saudo, Les 400 coups, 2012
« Le petit marcel », illustrations d'Arnaud Boutin, P'tit Glénat, 2011
« Le fil rouge », illustrations de Cécile Hudrisier, Philomele, 2011
« Tous au bain », illustrations de Maud Legrand, Les éditions de l'Elan vert, 2011
« Jacotte en vacances », illustrations d'Estelle Billon-Spagnol, Hélium, 2011
« S'échapper d'une île », illustrations de Coralie Saudo, Millefeuille, 2011
« Ah ! », illustrations d'Estelle Billon-Spagnol, Frimousse, 2011
« A table ! », illustrations d'Estelle Billon-Spagnol, Philomèle, 2010
« Dix pour une galette », illustrations de S. Robin, Points de suspension, 2010
« Jacotte », illustrations d'Estelle Billon-Spagnol, Hélium, 2010
« Tout seul », illustrations de Coralie Saudo, Les 400 coups, 2010
« Les petits cœurs aussi vont chez le docteur », illustrations de Roland Garrigue, P'tit Glénat, 2010
« Chapeau la vie », Editions Bélize, 2009
« Le petit vent », illustrations d'Arnaud Boutin, P'tit Glénat, 2009
« Je veux voler », illustrations de Claire Garralon, Bouts de Papier Editions, 2009
« Sais faire moi ! », illustrations de Lunat, Bouts de Papier Editions, mai 2009
« Tu lis où ? », illustrations de Magali Le Huche, P'tit Glénat
« Les petits cartables aussi vont à l'école », illustrations de Roland Garrigue, P'tit Glénat , 2009
« Les petits nez aussi vont à la montagne », illustrations de Roland Garrigue, P'tit Glénat, 2009
« La boulette », illustrations d'Arnaud Boutin, P'tit Glénat, 2008
« Les petits pieds aussi vont à la plage », illustrations de Roland Garrigue, P'tit Glénat, 2008

son blog :